À propos de la ferme

Qu'est-ce que le compost et comment le faire soi-même?

L'utilisation annuelle du site pour la culture de diverses cultures épuise considérablement le sol. Pour restaurer sa fertilité est nécessaire périodiquement d'engrais. Le compost est l’un des types d’aliments les plus abordables et riches en nutriments. Cet engrais peut être fabriqué dans le pays avec ses propres mains.

Qu'est-ce que le compost

Le compost est un type d'engrais organique pouvant être récolté seul à l'aide de divers déchets ménagers et végétaux. Composition de haute qualité contenant des minéraux et des oligo-éléments précieux, équivalant à de l'humus. Le mélange d'éléments nutritifs est prêt à la suite de la décomposition de substances organiques sous l'influence de la chaleur et de l'humidité. Un tas de compost est identifié avec un réacteur biologique vivant. Le processus de conversion des déchets en un produit nutritionnel précieux se produit en raison du développement intense de microorganismes.

La préparation du compost ne prend pas beaucoup de temps, mais la technologie présente toujours certaines caractéristiques. Seule la composition adéquate peut restaurer les forces vitales du sol, augmenter sa fertilité et améliorer sa structure. Les recettes et les méthodes de récolte des engrais organiques sont nombreuses. Chaque jardinier expérimenté a ses secrets exclusifs, qui consistent en l’utilisation de divers additifs, la combinaison de certains composants, etc.

Ceux qui ne se sont pas occupés au préalable de la disposition de la fosse à compost se voient proposer de l’humus emballé. Mais avant d'acheter, il est nécessaire de collecter des informations sur le fabricant, sinon vous pouvez obtenir un résultat neutre ou négatif après la fertilisation du sol.
Le compost naturel est un déchet organique pourri.

De quoi est fait

Quelles que soient les offres tentantes d'acheter le compost fini, vous ne pouvez faire entièrement confiance au produit préparé personnellement. Pour les engrais organiques, vous pouvez utiliser:

  • déchets et nettoyage de légumes / fruits;
  • coquilles d'œufs (uniquement d'œufs n'ayant pas subi de traitement thermique);
  • feuilles de thé, café moulu;
  • herbe tondue;
  • feuilles sèches;
  • tourbe;
  • excréments d'animaux domestiques, fientes d'oiseaux;
  • rameaux minces, tiges;
  • papier, tissus naturels, plumes (matière première sous forme broyée);
  • paille, copeaux, cosses de graines.

Tout ou partie des ingrédients sont remplis dans une boîte ou une fosse dans un certain ordre. Pour démarrer le processus de fermentation, il est nécessaire de créer une température favorable et une humidité élevée.

Le compost est composé de restes de fruits, de légumes, d’œufs, de paille et d’autres choses.

Les ingrédients suivants ne doivent pas être mis dans le composteur ou la fosse:

  • déchets végétaux et fruits traités thermiquement (ils ne contiennent pratiquement aucun oligo-élément utile, la composition sera non nutritionnelle);
  • mauvaises herbes (tous les types de mauvaises herbes contiennent des substances toxiques ou dangereuses pour le sol et les cultures);
  • plantes affectées par des maladies ou des ravageurs (le compost avec cette composante provoque la propagation de la maladie sur le sol et les plantes);
  • matière synthétique (il n'est pas sujet au processus de décomposition et de pourriture);
  • déchets d'agrumes (Les huiles essentielles empêchent la décomposition, un grand nombre de croûtes peut augmenter l’acidité du sol).
Selon la rumeur populaire, le compost peut ajouter des excréments de chien, de chat, ainsi que du bouche-pores utilisé. Les experts ne recommandent pas l'utilisation de ce type de déchets, car les produits de la vie animale peuvent être dangereux pour la santé humaine. Étant dans un environnement chaud et humide, ils survivent parfaitement, puis peuplent avec succès les framboises, les fraises et autres fruits.

Forces et faiblesses

Pour apprécier tous les avantages de l’utilisation du compost, vous devez tenir compte de ses effets sur l’environnement du sol et les plantes.

  • Le compost contient une grande quantité de minéraux précieux et d’oligo-éléments dans les bonnes proportions. Lorsqu'ils sont libérés dans le sol, un processus d'échange rapide se produit, ce qui permet de compenser instantanément la pénurie de substances manquantes.
  • La matière organique, lorsqu'elle est associée au sol, forme une structure unique. Après une forte irrigation ou une pluie abondante, les micronutriments restent à la surface, contrairement aux engrais minéraux, qui se déposent dans les couches les plus profondes du sol.
  • Le compost est respirant et aéré, ce qui lui permet d’améliorer la structure du sol dans les couches supérieures. Ceci est important pour le développement normal du système racinaire.
  • La composition de l'engrais comprend une grande quantité d'humusqui améliore la fertilité de la terre.
  • Il est presque impossible de suralimenter les plantes avec des produits biologiques. Tous les composants sont d'origine naturelle. Ils subissent des processus de décomposition naturelle sans contaminer le sol avec diverses toxines.
  • Engrais organique compost est le plus abordable manière d’enrichir le sol en nutriments.
Ce compost n'a presque pas de défauts et est complètement mélangé à la terre.

Le compost n'a pratiquement aucun inconvénient. Toutefois, il convient de noter que lors de l’organisation d’un tas ou d’une fosse à compost, vous devez choisir un lieu éloigné de la zone de loisirs et chez vous, car le processus de décomposition est accompagné d’une odeur désagréable. De plus, cet objet attire les mouches, les fourmis et autres insectes. L’aménagement d’une boîte spéciale équipée de portes permettra d’éviter les problèmes de voisinage. Isoler un tas de compost de cette manière a également une valeur esthétique, un coin de la parcelle n’aura pas l’air terne.

Comment faire une boîte à compost avec ses propres mains

Pour organiser la collecte des déchets organiques afin d'obtenir de l'engrais, il est recommandé d'utiliser une boîte à compost. Faire du stockage est complètement simple, en suivant des règles simples.

Exigences de conception du site

Pour que le conteneur réponde à toutes les exigences, il est important de prendre en compte lors de son assemblage:

  • les murs latéraux doivent avoir des ouvertures permettant la circulation de l'air (vous pouvez laisser un espace de 2 cm entre les planches);
  • il n’existe pas d’élément tel que le fond de la boîte;
  • la présence d'un couvercle limitera le débit d'eau lors de fortes pluies (une humidité excessive provoquera le développement de moisissures);
  • la partie inférieure de la boîte doit être ouverte pour assurer la prise d'engrais (la composition mûrit plus rapidement à partir du bas).

Matériaux pour la fabrication d'engrais organiques

Pour la fabrication de la boîte à compost, des barres et des planches sont sélectionnées. Vous pouvez également utiliser des boucliers en bois. Au lieu d'une couverture en bois, on utilise souvent un cadre recouvert d'un film de polyéthylène ou de polycarbonate. La fixation des éléments individuels du conteneur est réalisée par du matériel et des boucles (fragments de déverrouillage).

Les dimensions optimales de la boîte: hauteur - 1 m, largeur - 1,2 m.

Instructions pour faire

  1. Éliminer les débris végétaux sous la boîte à compost et retirer la couche de tourbe. Effectuer un balisage sur le dessin.
  2. Creusez des trous dans les coins d’une profondeur de 35 à 50 cm pour l’installation de supports.
  3. Installez les supports dans les fosses, alignez-les verticalement et remplissez-les de gravier à la moitié de la profondeur. La partie restante de la surface du sol est coulée avec du ciment.
  4. Après 1-2 jours après le durcissement du ciment, remplissez le ciment de terre.
  5. Reliez les supports le long du haut et du bas avec des barres (sur les 4 côtés).
  6. Sheathe planches sur le périmètre du cadre, en laissant des espaces de 2 cm pour l'accès à l'air. D'un côté ou des deux côtés du bas, vous devez attacher la planche aux charnières afin qu'elle puisse s'ouvrir pour collecter l'engrais.
  7. Equipez le dessus avec un couvercle de déverrouillage, découpé dans plusieurs planches sans lacunes.
Avant d'assembler la boîte, il est recommandé de traiter tous les éléments en bois avec une solution antiseptique afin de protéger le bois des moisissures.
Option de boîte à compost

Comment faire un tas de compost

En option, vous pouvez préparer un tas de compost dans l'un des coins de l'intrigue. Un tas ne signifie pas une décharge aveugle, mais une collecte systématique de déchets organiques. Le lieu est préférable de choisir à l'ombre, les composants se dessèchent au soleil. Les abris ombragés procurent l’humidité nécessaire, ce qui influence favorablement le processus de décomposition. Les vers, les cloportes et autres micro-organismes contribuent également à la décomposition.

Matériaux corrects

Pour le tas de compost, vous aurez besoin de tourbe (comme litière) et d'un marque-page biologique comprenant:

  • branches et tiges de plantes broyées;
  • déchets de cuisine;
  • du papier fin et des bouts de tissu;
  • foin, paille;
  • fumier, etc.

Pour la culture du tas autour du périmètre planté de haricots ou d'arbustes d'ornement. Vous pouvez également protéger la zone avec une clôture basse.

Le tas de compost est toujours disposé en couches.

Technologie de cuisson dans le pays

La disposition des tas de compost peut être faite à n'importe quel moment de l'année, sauf en hiver. Pour ce faire, dans une zone sélectionnée, retirez une couche de sol d'environ 20 cm et remplissez l'excavation résultante avec de la tourbe (une couche d'au moins 10 cm). Un oreiller en tourbe résistera aux isolants qui empêchent les fuites de nutriments, ce qui n’est pas pire que la toiture ou le polyéthylène. Ensuite, empiler tous les composants en couches.

Il est impossible de jeter tous les déchets organiques de manière aléatoire, le processus de fermentation peut ne pas se développer, ou les ingrédients vont simplement pourrir et se couvrir de champignons. Les couches sont disposées de telle manière que les composants humides alternent avec les composants secs. L'épaisseur des plantes vertes doit être inférieure à 20 cm, le fumier et la farine d'os - 5 cm, les déchets ménagers - 15 cm.

Au total, un tas bien équipé contient jusqu’à 70% de résidus de plantes, jusqu’à 10% du sol, et jusqu’à 20% de fumier ou d’autres matières organiques. Certains jardiniers recommandent que chaque couche soit recouverte de sphères de terre fertile (5 à 7 cm d'épaisseur). Le sommet est recouvert de paille ou de foin, pré-arrosé d'un tas de solution chaude à base de fientes d'oiseaux ou de fumier.

Pour le tas de compost, une zone est affectée aux dimensions suivantes: largeur - 1,2 à 1,5 m, hauteur - 1 à 1,2 m.

Vieillissement

Les marque-pages biologiques arrivent à maturité 8 mois en moyenne. Tout jardinier admet que cela est trop long. Par conséquent, le résultat se trouve dans un arrangement en plusieurs phases de plusieurs fosses à compost ou dans l’utilisation de préparations spéciales qui, grâce aux bactéries, accélèrent le processus de décomposition. La maturation du compost est également possible en sacs.

Le compost mûrit environ 8 mois

Ces moyens sont fabriqués à partir de composants naturels, ils ne pourront pas endommager le sol ni les plantes. Par exemple, le médicament Ambico Compost (Gringo) assure la maturation de l'engrais en seulement 6 à 8 semaines.

Comment déterminer si le compost est prêt

Le compost fini peut être identifié par la couleur foncée caractéristique de la composition. Il devrait être friable, humide et ne pas émettre de puanteur. L'engrais mûri a l'odeur de la forêt.

En observant les règles relatives à la fabrication du compost, vous pouvez régulièrement reconstituer de vos propres mains le mélange d'éléments nutritifs pour le jardin, sans dépenser de fonds supplémentaires pour des engrais prêts à l'emploi.